Le Centre culturel

Toute une histoire :
Créé en 1981 sous le nom de « Centre Communautaire de Saint-Eustache », c’est en octobre 2004 que le Centre culturel est reconnu par la Communauté française en catégorie 3 sous l’appellation de « Centre culturel de l’entité fossoise ASBL ».

Après de nombreuses péripéties, le Centre culturel aménage ses bureaux dans le bâtiment du Syndicat d’Initiative fin des années ’90. En 2013, il déménage à nouveau et intègre le site prestigieux du Château Winson, tout fraîchement acquis par a commune de Fosses-la-Ville. Le Centre peut dès lors profiter d’une bien meilleure visibilité pour développer ses activités. Mais il s’agit encore d’une période transitoire, des travaux importants vont débuter pour permettre d’y installer l’administration communale ainsi que le CPAS en 2015. Le Centre culturel déménagera durant l’été, pour s’établir à quelques centaines de mètres au 16 de la rue Saint Roch.

La construction d’une salle polyvalente, appelée Maison rurale, nous permettra dans un avenir proche d’accueillir nos spectacles. Nous devrions à cette période retrouver également de nouveaux locaux dans l’enceinte verdoyante du château Winson.

Parallèlement, nous avons inauguré en juin 2014, la Maison de Quartier Mobile, « Au fil de l’autre, … » grâce à un partenariat fort entre le Plan de Cohésion Sociale et le Centre Culturel, et soutenu par la Province de Namur. Ce véhicule, capable d’accueillir des réunions, mais aussi de petits spectacles, nous permet, dès à présent, le rayonnement des activités développant grandement la proximité avec la population locale. Notre histoire est riche, vivante et en évolution constante… un peu à l’image de la culture que nous défendons. Une histoire sans fins, qui s’écrit de jours en jours…

Il couvre un territoire rural composé de 5 villages (Aisemont, Le Roux, Sart-Eustache, Sart-Saint-Laurent et Vitrival) d’un centre urbain médiéval (Fosses) et de 3 hameaux (Bambois, Haut-Vent et Névremont).

Tout un Projet :
Fidèle aux directives du ministère de la culture nous avons réalisé depuis 2014 un important travail de concertation avec la population fossoise, les différents publics, nos partenaires institutionnels, et nos collègues de centres culturels voisins et/ou amis. Ce travail de collecte de données objectives et subjectives intitulé « Analyse Partagée », nous a permis de redéfinir les grands axes de notre action culturelle.

Enjeux pour 2021-2025

 

Nous avons donc redéfini nos nouveaux enjeux de la façon suivante :

  1. Favoriser la découverte, la pratique, le partage et la réflexion sur l’évolution du patrimoine immatériel de Fosses-la-ville
  2. Encourager les jeunes générations à conquérir une place légitime (notamment en favorisant les échanges intergénérationnels)
  3. Accompagner les associations et les initiatives citoyennes pour (re)déployer la vie communautaire.

 

Enjeu 1 : Favoriser la découverte, la pratique, le partage et la réflexion sur l’évolution du patrimoine immatériel de Fosses-la-ville.

Définition :

        Par cette appellation le Centre culturel ambitionne de participer à l’appropriation du patrimoine par ces habitants, qu’ils soient natifs ou nouvellement arrivés. Le patrimoine, et particulièrement le folklore, est une des identités fortes de la cité. D’autre part il est maintenant reconnu que celui-ci appartient à ceux qui le pratiquent. Clairement inscrit dans l’exercice des droits culturels (« Identité et patrimoines culturels » ) le Centre est tout-à-fait légitime, et volontaire pour développer cet axe.

Enjeu 2 : Encourager les jeunes générations à conquérir une place légitime  – Favoriser les échanges intergénérationnels

Définition :

         Par cette reformulation nous entendons continuer le travail de reconnaissance déjà accompli auprès des jeunes et  favoriser, par la culture, le développement d’une image positive auprès des autres habitants (qui sont parfois d’anciens jeunes) et une meilleure estime des jeunes eux-mêmes que se soit entre eux ou vis-à-vis de l’extérieur. Déjà présent dans notre ancien contrat-programme cet enjeu revêt un caractère important et urgent. Il est une des préoccupations prioritaires dans l’entité ; tous les constats sont unanimes et vont dans le même sens. Il est vital de continuer et d’intensifier le travail déjà accompli ces dernières années.

Enjeu 3 : Accompagner les associations et les initiatives citoyennes pour (re)déployer la vie communautaire.

Définition :

         Par cet enjeu, le Centre culturel réaffirme son engagement à soutenir les dynamiques citoyennes et associatives qui sont nombreuses sur le territoire. La nouvelle affectation de l’ancien Hôtel de ville a permis de mettre en lumière la richesse de la vie associative locale.

 

Toute une philosophie :
Le Centre culturel a comme objectif de participer activement au développement des droits culturels sur le territoire de l’entité de Fosses-la-Ville. Derrière cette définition, se cache une authentique envie d’enrichir le patrimoine culturel des habitants grâce à de nombreuses activités qui mettent en exercice la liberté d’expression, la pratique de la démocratie, de la citoyenneté et la découverte et la pratique de disciplines artistiques ancestrales et contemporaines.

Le Centre culturel a constamment eu comme préoccupation d’entretenir un rapport de proximité avec ses usagers. C’est ainsi que de nombreux « micro-projets » égayent notre programmation. Peu spectaculaires mais tellement riches de sens, nous avons eu à coeur de réaliser des projets comme « Que de l’eau » ( projet d’art contemporain » ; « les bancs de l’amitiés » ( portés par le conseil communal des enfants ) ou cette année les « potagers collectifs». La création d’une maison de quartier mobile ( salle de spectacle ambulante) vient renforcer avec efficacité cette logique de proximité.

Le Centre culturel participe bien sûr également aux nombreux rendez-vous du calendrier des festivités folkloriques qui animent la cité depuis des siècles. Il est par exemple aussi un partenaire incontournable des Fêtes de la Saint-Feuillen qui a lieu tous les 7 ans.